« Ma recherche de travail va-t-elle aboutir… ? »

En rassemblant mes documents à l’issue du Café Yi King qui a eu lieu à Marseille samedi dernier, je trouve un papier portant une question que son auteur(e) n’a peut-être pas pu me soumettre car par moments, ça « bouchonnait » un peu dans l’espace de consultation. Cette question n’est pas signée. Ne sachant de qui il s’agit, j’ai décidé de faire le tirage (avec les cartes) et de le publier ici ; si il ou elle a l’idée de venir faire un tour par là, il/elle se reconnaîtra.

Question posée par le consultant le 09/02/2013 :

« Ma recherche de travail va-t-elle aboutir dans les semaines qui viennent ? »

Tirage du 11/02/2013 :

Hexagramme 11, La Paix, qui se transforme en hexagramme 7, La Discipline, par mutation des traits 1 et 3.

Commentaire :

Créativité présente dans la situation. La difficulté réside peut-être dans la nécessité de se fixer un cadre ou dans le rapport à l’autorité. Dans cette question, c’est la notion de délai qui nuit à la clarté.

Posons la question autrement :

Que doit faire X pour trouver du travail ?

Réponse : Hexagramme 47, L’Oppression, L’Épuisement, qui se transforme en hexagramme 56, Le Vagabond,Le Voyageur, par mutation des traits 2, 3, 5 et 6.

Quintessence (nucléaire) de l’hexagramme 47 = 37, la Famille, le Clan.

Opposé de l’hexagramme 47 = 22, La Grâce (ce qui se voit).

Commentaire :

Incitation à sortir de l’isolement (géographique notamment). Pour cela il est question de partir, de quitter le territoire connu. Il est possible qu’il s’agisse de partir géographiquement, physiquement (changer de lieu de vie). Ainsi on commence à devenir visible et on apprend peu à peu quelles sont les règles qui régissent l’endroit où on veut aller (ou le travail qu’on veut faire).

Votre recherche est-elle nourrie de suffisamment de confrontation aux autres, de mise en relation de l’idée que vous vous faites de votre travail avec les réalités qui y sont vécues ?

Peut-être une peur des autres / de l’inconnu crée-t-elle une instabilité intérieure (et  une pensée anti-créatrice). La mise en mouvement à l’extérieur (et toute forme d’ex-pression) peut permettre de sortir de cette sorte d’enfermement. Aller vers les autres aussi pour élargir son point de vue, ses perspectives.

Dans la situation actuelle, la créativité semble absente ou inhibée (cf. absence de l’élément BOIS dans les trigrammes). En faisant le lien avec la première question posée par le consultant, cela suggère qu’il s’agit, pour débloquer la situation, de se discipliner pour sortir d’un certain immobilisme qu’on confond avec la tranquillité, afin de rendre la situation féconde. Les rapports entre les trigrammes et les éléments du 2nd tirage suggèrent aussi qu’un forme d’immobilité alourdit la situation et empêche les choses d’évoluer structurellement.

L’hexagramme-quintessence du 47 est le 37, la Famille, le Clan : est-ce par une forme de loyauté familiale (ou attachement à un petit groupe ou à son état d’esprit) que vous hésitez à partir vers de nouveaux horizons ? On pourrait y voir une difficulté à assumer les responsabilités d’adulte (rapport au père ?). Cependant, il est possible qu’au sein même du « clan », quelqu’un puisse vous aider à créer votre projet ; parler à votre famille, à votre entourage de vos projets et inquiétudes peut être structurant et créateur. Il est possible que vos proches (votre « réseau ») n’aient aucune idée de ce que vous vivez ; cette méconnaissance de votre situation pourrait être limitante pour vous.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.