Dix mille transformations : un mouvement

Un hexagramme est comme un arrêt sur image : il s’agit certes d’une figure puisque composée de traits a priori immobiles, mais cette immobilité n’est qu’apparente car l’hexagramme est un mouvement, l’instantané d’une transformation en cours qu’il (pré)figure. De multiples illustrations de cette immobilité mobile peuvent être trouvées dans l’histoire de l’art : la chronophotographie […]

Lire la suite...

Atelier Yi King du 10 mai à Avignon : Situation et perspective(s)

L’atelier Yi King du 10 mai à Avignon aura comme point de départ le thème : Hexagramme de situation et hexagramme de perspective, ou comment se placer dans l’espace et dans le temps Nous aborderons notamment : > un rappel de la correction des traits dans la structure de l’hexagramme, traits « corrects » ou « incorrects », places […]

Lire la suite...