Sur la liberté d’expérimenter

« Je crois à un certain degré de liberté, liberté de trouver les choses par soi-même à sa propre manière, liberté même de commettre des bévues. La Nature nous conduit à travers diverses erreurs et excentricités. Quand la Nature a créé l’être humain avec toutes ses possibilités de bien et de mal, elle savait très bien ce qu’elle faisait.La liberté d’expérimenter est une grande chose dans la vie humaine. Sans la liberté de prendre des risques et de commettre des erreurs, il ne peut pas y avoir de progrès. »

Sri Aurobindo cité par Georges Van Vrekhem dans Au-delà de l’espèce humaine – La vie et l’œuvre de Sri Aurobindo et de la Mère, éd. Latin Pen – Auroville, 2004 (1999 pour la première édition), Chapitre 14 : La Mère et le « laboratoire », p. 179

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + quatorze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.