Synchronicité et coïncidence : vers un état d’unité ?

Le Yi King ouvre des champs de coïncidences, c’est-à-dire qu’il favorise ou permet de prendre conscience des synchronicités qui guident discrètement celui qui se remet en question assez profondément pour abandonner ses repères et continuer pourtant à avancer (est-ce dans le chan que l’on dit qu’il faut d’abord sauter dans le vide et qu’alors les ailes se mettent à pousser ?).

Une définition de la synchronicité est donnée par Massimo Teodorani dans Synchronicité (voir Bibliographie pour références exactes) :

« La synchronicité survient comme une coïncidence d’événements dans l’espace et le temps, comme quelque chose qui va bien au-delà du pur hasard ; il s’agit d’une interdépendance particulière entre des événements objectifs, ou entre des événements objectifs synchrones et l’état subjectif de l’observateur. » [Carl Gustav Jung]

« L’esprit (le psychisme) et la matière ne sont donc pas disjoints, mais interagissent totalement, de façon synchrone. Et il n’y a pas un seul esprit et un seul morceau de matière, existant individuellement, mais un nombre infini de morceaux de matière / esprit, unis et synchronisés en un tout unique.

Ce que nous croyons alors être notre psychisme ne l’est pas, mais est notre capacité à nous relier à une grande source universelle qui nous unit tous (…) La clef du bonheur, de la sérénité et de la vie même, est de prendre conscience de notre appartenance à un univers infini. »

N.B. : La synchronicité favorable à notre évolution peut aussi, à l’occasion, prendre la forme d’un coup de pied au c.. On n’a pas dit que les situations « utiles » étaient toujours agréables sur le moment. C’est dire s’il faut désirer profondément changer, et être prêt à lâcher même – et surtout peut-être – ce que l’on considère comme « bien ».

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.