Dix mille transformations : un mouvement

Un hexagramme est comme un arrêt sur image : il s’agit certes d’une figure puisque composée de traits a priori immobiles, mais cette immobilité n’est qu’apparente car l’hexagramme est un mouvement, l’instantané d’une transformation en cours qu’il (pré)figure. De multiples illustrations de cette immobilité mobile peuvent être trouvées dans l’histoire de l’art : la chronophotographie […]

Lire la suite...

Atelier Yi King du 31 mai à Avignon : Être accueillant

Pour l’atelier Yi King du 31 mai à Avignon, je pensais aborder les thèmes du Nouveau et du Renouveau, dans la continuité de certains axes de réflexion envisagés lors de l’atelier du 10 mai. Mais ce sera le lendemain de ma conférence sur le (principe) féminin dans le Yi King (plus précisément : « Le Yi […]

Lire la suite...

Temps, temporalité, temporisation

En prolongement de l’atelier Yi King du 1O mai à Avignon, voici quelques éléments de réflexion issus d’un texte passionnant écrit par Thomas Cleary en introduction à sa traduction du Yi King de Lieou Yi-Ming (version taoïste qui fait écho au Secret de la Fleur d’or dont nous devons également une traduction du chinois vers […]

Lire la suite...